This browser is not actively supported anymore. For the best passle experience, we strongly recommend you upgrade your browser.
| 2 minutes read

Inflation des produits de consommation : quelles perspectives pour 2024 ?

À l'aube de 2024, le rapport annuel "Cost Inflation Outlook" d'AlixPartners présente un nouvel ensemble de perspectives de marché, de prévisions et d'avis d'experts dédiés aux entreprises opérant dans le secteur des produits de grande consommation.  

Dans cette édition : 

  • nous fournissons le contexte du marché, en partageant les résultats d’enquêtes réalisées par AlixPartners sur les dépenses de consommation 2023 et 2024 ;  
  • nous nous sommes associés à ChAI, expert en intelligence économique, pour explorer les prévisions mondiales de coûts pour l'année à venir, en s’appuyant sur l’IA. 

En parallèle, l'équipe d'experts sectoriels d'AlixPartners partage ses recommandations quant aux actions critiques à mettre en place par les directions “produits de consommation” afin de naviguer dans les forces inflationnistes, déflationnistes et autres forces perturbatrices du marché en 2024, y compris : 

  • passer des questions de tarifications aux questions de productivité ; 
  • optimiser les portefeuilles ; 
  • gérer de manière proactive les structures de coûts ; 
  • mettre en œuvre des solutions numériques pragmatiques et remodeler les modèles d'exploitation ; 
  • préparer des plans de protection des marges plus agressifs ; 
  • exploiter plus efficacement l'analytique pour améliorer la fidélisation des clients, la précision des prévisions et le S&OP. 

 

La spécificité Française 

Bien connu, la France ne fait pas comme les autres.  

Une fois de plus, la France se distingue de ses voisins en affichant un taux d’inflation inférieur à la moyenne de la zone Euro.  En effet, en 2023, elle atteint les 4.9% d’inflation contre 5.6% de moyenne pour la zone Euro et, en 2024, nous nous attendons à un taux de 2.6% contre 3.2%.

 

 

Face à ces augmentations de prix, la France profite de facteurs bonifiant.  

Tout d’abord, il faut rappeler que le pays produit une grande part de son énergie du fait de son parc nucléaire développé, limitant ainsi l’importation d’énergie à prix gonflé.  
Aussi, le gouvernement français a mis en place un « bouclier tarifaire » permettant de préserver le pouvoir d’achat des ménages malgré le contexte économique. Malgré cela, demain se révélera remplis de défis. 

AlixPartners a réalisé une étude dédiée au changement des habitudes de consommation des Français et à leur perception des perspectives économiques. 

Le prix compte plus que jamais ! Sans surprise, notre étude révèle que les Français portent tout particulièrement leur attention sur le prix et sont poussés à arbitrer en fonction de la qualité des produits. En revanche, ce qui est surprenant c’est que cet arbitrage ne se traduit pas forcément par une substitution mais plutôt par une privation – stratégie ayant pris le pas sur le changement d’enseigne.

Du fait de ces changements de dynamique de prix, nous remarquons une évolution de la composition du panier français. Par exemple, fin 2023, 59% des Français déclaraient réduire leurs achats de viande rouge, contre 51% en début d’année. 

Ces disruptions dans la demande des produits de consommation a, et aura, un impact important sur l’offre des acteurs de la grande consommation. Elle poussera également à une stabilisation de procédé et à une optimisation des coûts. 

N'hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez discuter plus en détail de l'un des thèmes abordés dans ce rapport. 

 

“Heading into 2024, with expected increases in many input costs—and tightening consumer demand—Consumer Products companies will not be able to simply rely on passing these price increases through to consumers. Consumer Products leaders will need to remain vigilant, and redouble other efforts to improve productivity.”

Tags

article, consumer products, consumer priorities, cp, france, french, inflation